Logo4.png

Les Fleurs de Bach

Coffret Fleurs de Bach 2.jpg

Je les utilise fréquemment en consultation, dans différentes situations, en complément de mes conseils, mais que sont vraiment les fleurs de Bach?

Cet article vous aidera je l'espère à comprendre le fonctionnement de ces catalyseurs que sont les fleurs de Bach.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Docteur Edward Bach (1886-1936)

Médecin homéopathe, bactériologiste et immunologiste britannique.


Le docteur Bach était médecin homéopathe au début du vingtième siècle. Enfant, il assouvit son amour pour la nature et sait instinctivement que sa destinée sera d’aider les autres.
Il fait ses études de médecine à Londres et reçoit son diplôme de médecin en 1912. Il met au point des vaccins homéopathiques qu’il appelle «nosodes». Ses travaux seront publiés dans les annales de la Royal Society of Medecine.
Il pense qu’il est plus important de connaître la personnalité profonde de l’individu que la maladie dont il souffre et cherche des remèdes qui vont plus loin que la simple disparition des symptômes. En 1930 il abandonne son poste d’homéopathe pour partir dans la nature en quête des fleurs sauvages: il pressent que c’est là qu’il trouvera une clef pour ses recherches. Il marche, arpente les prairies, et développe ainsi l’intuition de l’apport subtil des plantes qu’il récolte, et constate leur effet sur la psyché humaine et l’équilibre émotionnel.
Il définit les états émotionnels en 7 grandes familles dans lesquelles se regroupent 38 élixirs. Pour lui, derrière toute maladie se cache des troubles émotionnels ou mentaux: les états de peur, l’incertitude et le découragement, le manque d’intérêt pour le présent, la solitude, l’hypersensibilité aux influences, le désespoir, la préoccupation excessive pour autrui. Les blessures affectives, les évènements difficiles à vivre, les émotions incontrôlables ou refoulées sont autant de situations qui préparent à la maladie.

 

Edouard_bach

 « Une personnalité sans conflit est immunisée contre la maladie»  - Edward Bach.


 

La fabrication des Fleurs de Bach

Frangipanier_2.jpgDurant des milliers d’années on a cueilli des plantes pour leurs pouvoirs «magiques» et thérapeutiques. Les druides possédaient une connaissance profonde des forces de l’Univers, de l’Homme et des plantes médicinales. Ils avaient coutume d’exposer un calice rempli avec de l’eau de la rosée du matin, au soleil levant. Ils affirmaient que cette eau se chargeait alors de l’énergie cosmique correspondant à la constellation stellaire du jour.

Le principe d'élaboration très simple des Fleurs de Bach vise à reproduire le phénomène naturel de la rosée du matin : les fleurs sauvages sont cueillies le matin au lever du soleil, au moment où leur potentiel est à son maximum. Sous l’action du soleil et de l’eau, la fleur libère ses qualités et les transmet à l’élément aquatique. Pour conserver l’intégralité des vertus de la fleur, la macération florale est additionnée de cognac.

Ce traitement, à l’instar de l’homéopathie, est de l’ordre du vibratoire : il transmet une information. Bach utilise donc les «personnalités» de chacune des 38 fleurs pour rééquilibrer le vécu émotionnel. C’est comme si quelqu’un, qui a vécu la même chose que vous et en est sorti, vous prenait par la main et vous guidait sur le chemin de la guérison. Nous sommes des êtres vibratoires, que nous l’acceptions ou non, et les fleurs de Bach, traitement subtil s’il en est, nous aident à retrouver l’harmonie coeur/corps/esprit. L’énergie qui sous-tend l’émotion négative et délétère se transforme alors en un potentiel positif et devient une ressource.

 Le Docteur Bach a-t-il été l'inventeur de la thérapie florale?

Nous pourrions dire plutôt qu'il réactualisa une méthode de soin ancestrale en la rendant accessible à tous dans son génie de la simplicité.

--> avant lui le médecin suisse Paracelse (1493- 1541) recueillait la rosée matinale des fleurs pour traiter les déséquilibres affectifs de ses patients

--> cette technique était également usitée par les premières civilisations en Chine, Indonésie, Mésopotamie et en Afrique.

--> les Minoens de Crête faisaient macérer certaines fleurs dans de l'eau pendant les cérémonies sacrées qu'ils buvaient pour se purifier des pensées et sentiments négatifs.

--> dans le système médical de l'Ayurveda apparu il y a plus de 5 000 ans dans les hauteurs de l'Himalaya, on faisait macérer les pétales de lotus dans de l'eau pour être ensuite bue et ointe sur le corps.

--> les Egyptiens avaient élaboré un système de médecine complexe combinant habilement essences florales et d'autres mode de traitement pour soigner de façon holistique. Pour eux, l'esprit de la plante était enfermé dans son essence florale et pouvait servir à guérir.

 


« Toute maladie traduit un déséquilibre entre notre corps et notre âme. Il s’agit donc de trouver le remède susceptible de nous ramener à notre vraie nature spirituelle, seule source véritable de notre guérison » Paracelse (1493 - 1541).


Ecusson_fleurs_de_BachDurée de la cure
Une cure dure en moyenne 3 semaines, toutefois la durée peut varier suivant les personnes. Certaines seront guéries rapidement, d’autres devront attendre un peu plus longtemps. Comme pour les huiles essentielles la durée dépend de la sensibilité de chacun, et la cure peut aller jusqu’à une durée de trois mois, la Fleur de Bach étant sans danger, même pour une longue période d’utilisation. Si des problèmes subsistent après la cure, attendez  une à deux semaines avant de refaire une analyse précise de la situation et changer de Fleur de Bach afin de prendre celle appropriée et qui vous convient le mieux. Le meilleur moyen de savoir quand la cure peut prendre fin ? Ecoutez votre entourage, il aura noté votre changement. Un signe qui ne trompe pas? Oublier de prendre votre fleur de Bach!

Utilisation et conservation d’une fleur de Bach
Totalement naturelle, la fleur de Bach est inofensive et sans risque d’accoutumance. Toute la famille peut donc l’utiliser, adultes, enfants, bébés, femmes enceintes…Elles peuvent être utilisées en combinaison avec d’autres médicaments ou de forme de traitement, ainsi qu’avec l’homéopathie, sans en perturber l’action.
 Prendre la fleur de Bach, pure, ou en dilution, sous la langue au long de la journée et loin des repas, reste la méthode optimale.
Si la présence de cognac ne vous convient pas, vous pouvez l’utiliser en usage externe : sur la peau, aux points d’acupuncture.

 


« La santé n’est pas simplement l’absence de maladie, c’est un véritable état d’équilibre physique, psychique et mental. » Hildegarde Von Bingen (1098 - 1179)

Partager